ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti
Rechercher
un article

Périodes disponibles :
Sept. 99 - Juin 00
et depuis le 12/02/02
Reconstituer l'intégralité d'un numéro
Depuis le 12 février 2002 (N° 133)
Plan du site
Histoire du site
et accueil nouveaux lecteurs
Vous abonner / désabonner /
(gratuit et anonyme )
Liens

Conditions
de publication
et de reproduction
de nos articles

Informations légales
et contacts
Avertissement
L'ARDHD publie les contributions des Djiboutiens qui ne peuvent pas s'exprimer dans leur pays, sous réserve qu'elle soient conformes aux conditions générales (voir ci-dessus)

La publication d'un article ou d'une contribution sous une autre signature que celle de l'ARDHD, n'implique pas qu'il (elle) reflète ses positions et ne saurait lui être imputée.
- Radio-Trottoir : Les articles publiés dans cette rubrique rapportent uniquement des rumeurs qui nous sont adressées par des lecteurs mais qui ne sont pas (encore) vérifiées par nos soins.

Nous recommandons à nos lecteurs d'attendre une confirmation officielle, avant de les considérer comme des informations fiables..

- Traduction :

Pour faciliter la compréhension des lecteurs francophones, nous nous efforçons de présenter une courte synthèse en Français des dépêches publiées dans une autre langue. Il peut arriver que nous utilisions des traducteurs automatiques, (en l'indiquant clairement).

A ce titre nous déclinons toute responsabilité sur le sens de la traduction : seule la version dans la langue originale fait foi..

- Copyright :
A l'exception des dépêches et articles de journaux qui restent placés sous le copyright des auteurs et éditeurs, nos articles peuvent être reproduits, sans autorisation, à la seule condition de citer la source:
"http://www.ardhd.org"
(Merci de respecter ce point)

 


26/02/2012 (B645) LDDH : diffusion d'information de RSF et du réseau EHAHRDP, à propos de la Somalie et de la Conférence de Londres

Le Président

DIFFUSION D’INFORMATION DU 25 FEVRIER 2012

A propos de la situation en Somalie

Ayant été victime de malaises abdominaux, c'est avec retard que je diffuse les communiqués suivants en priant toutes celles et tous ceux qui lisent mes courriers de bien vouloir m'excuser pour ce délai.

La Ligue Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) ne cesse de se battre auprès de RSF, de la FIDH, de Human Rights, qui suit de très près le problème Somalie tout comme Amnesty.

Toutes les interventions des Organisations Internationales de Défense des Droits de l’Homme ne peuvent que donner l’espoir aux Patriotes Somalie notamment les Jeunes qui se sacrifient pour libérer leur Patrie de l’occupation , de l’invasion et de la colonisation de la Somalie.

Je ne peux que prier le Bon DIEU pour assister et protéger tous les Journalistes du monde, sans oublier les Journalistes assassinés froidement en présence des Forces d’AmIson et la complicité du cancer de l’IGAD.

NOEL ABDI Jean-Paul

Pièces complémentaires.
1°) La lettre ouverte de RSF à propos de la Somalie
2°) Réseau EHAHRDP (En Anglais)

_________________________________________ 1°) RSF
Le secrétaire général de RSF :

A l'occasion de la Conférence de Londres sur la Somalie qui se tiendra le 23 février 2012 et réunira les membres de la communauté internationale, Reporters sans frontières écrit à la cinquantaine de délégations nationales et internationales afin de les alerter sur la situation alarmante des journalistes somaliens.

__________________________________________

Lettre ouverte aux délégations participant à la Conférence de Londres sur la Somalie, le 23 février 2012.

Paris, le 21 février 2012.

Objet: Appel à la création d'une commission d'enquête internationale indépendante chargée d'étudier les meurtres de journalistes, et à la mise en place de mécanismes de prévention contre les violences perpétrées à leur encontre

Chers participants,

Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de l'information, souhaite tout d'abord saluer l'initiative de cette conférence et ses objectifs. Nous nous réjouissons de voir que la communauté internationale essaie d’apporter des réponses à la crise que connaît le pays depuis de nombreuses années et prend ses responsabilités à l’égard de la Somalie, alors que le gouvernement fédéral de transition prendra fin en août 2012.

Notre organisation suit depuis plusieurs années les dangers auxquels font face les journalistes et n’a pu que constater l’impossibilité, pour l’heure, d’établir une liberté de l’information viable.

Reporters sans frontières profite de cette conférence pour vous alerter sur deux points essentiels à l’amélioration de la situation somalienne : lutter contre l’impunité totale qui persiste sur le territoire concernant les violences et assassinats perpétrés contre les journalistes ; mettre en place les mécanismes et institutions nécessaires pour protéger l’intégrité physique des professionnels de l’information, ainsi que leur sécurité personnelle et leurs droits fondamentaux.

La Somalie est depuis plusieurs années le pays le plus meurtrier d’Afrique pour les journalistes. Reporters sans frontières et son association partenaire, la National Union of Somali Journalists (NUSOJ), ont recensé 4 journalistes tués en 2011, 3 en 2010 et 9 en 2009.

L’année 2012 a également commencé sous de tristes auspices puisque le 28 janvier, Hassan Osman Abdi, directeur du Shabelle Media Network, a été assassiné devant son domicile par cinq hommes armés non identifiés. Après Bashir Nur Gedi en 2007 et Mukhtar Mohamed Hirabe en 2009, ce journaliste est le troisième directeur du Shabelle Media Network à avoir été tué à cause du poste qu’il occupait.

L’assassinat d’un journaliste n’est pas un simple crime parmi d’autres violences liées au contexte régional, il ne constitue pas un aléa du conflit mais bien un acte ciblé à forte teneur politique dont les auteurs doivent être jugés sous peine de voir toute la population privée d’information. Or, aucune enquête sur les assassinats perpétrés ces dernières années n’a abouti à l’inculpation et l’incarcération de leurs auteurs, témoignant d’un appareil pénal incapable de rendre justice aux victimes et à leurs familles.

Si la difficulté est grande de retrouver les auteurs de tous ces crimes, une commission d’enquête internationale indépendante serait seule capable dans le contexte politique actuel de mener les enquêtes nécessaires. Une telle commission, dont le projet est soutenu par de nombreuses personnalités politiques et organisations, jouirait de toute l’indépendance indispensable à la manifestation de la vérité sur les violences subies par la presse. C’est dans cette optique que nous nous tournons vers vous afin de vous demander d’étudier la question des violences contre les journalistes et la possibilité de créer une telle commission.

Alors que les discussions sur la succession du gouvernement fédéral de transition en août 2012 prennent un nouveau tournant, nous vous invitons également à étudier la possibilité de mettre en place, dès la création du nouveau système politique, des institutions capables d’assurer une sécurité et une protection optimales des journalistes exerçant sur le territoire somalien.

Depuis le début de l’année nous avons pu constater 27 arrestations de journalistes dont 2 sont toujours en détention à Hargeysa, 9 ont été menacés, et un média a été censuré. Les journalistes risquent au quotidien les conséquences des applications détournées de lois pénales et antiterroristes. En 2011 déjà, la NUSOJ avait recensé, dans son rapport annuel 7 journalistes blessés, 19 arrestations arbitraires, 7 medias attaqués et au moins 5 journaux poursuivis pour des cas de « diffamation ».

Nous sommes conscients de l’agenda politique déjà chargé de cette conférence, mais il est de notre devoir de rappeler l’espoir véhiculé par ces discussions auprès de la population et des journalistes somaliens. Il en va de la responsabilité de chacun des acteurs présents à cette rencontre d’apporter des solutions concrètes aux victimes de ces violences quotidiennes.

Nous restons à votre entière disposition si vous souhaitez obtenir davantage de détails sur la situation de chacun des journalistes et des médias inquiétés dans le pays.

En espérant que vous serez sensible à notre requête, je vous prie d’accepter, Mesdames, Messieurs, l’expression de ma haute considération.

Olivier Basille
Secrétaire général de Reporters sans frontières

------------- ----
Ambroise PIERRE
Bureau Afrique / Africa Desk
Reporters sans frontières / Reporters Without Borders
47, rue Vivienne
75002 Paris, France
Tel : (33) 1 44 83 84 76
Fax : (33) 1 45 23 11 51
Email : afrique@rsf.org / africa@rsf.org
Web : www.rsf.org
Twitter : RSF_Africa

___________________________ 2°) EHAHRDP


DIFFUSION D’INFORMATION DU 25 FEVRIER 2012
Sur la Somalie

Somalia: London Conference Must Address Human Rights and Accountability
22nd February 2012

Representatives of 50 countries and international organisations will meet tomorrow, 23rd February 2012, in London, UK for an international conference on Somalia. Participants in the London Conference must ensure that accountability and respect for human rights are central to the Somali political process, the East and Horn of Africa Human Rights Defenders Project (EHAHRDP) said today.

EHAHRDP welcomes the UK Government’s consultations with representatives of Somali civil society in Nairobi, Kampala, and Mogadishu, as well as with the Somali diaspora community in the UK, but regrets that civil society will not take part in the London conference this week. “Too often human rights concerns are sidelined in talks to resolve the problems in Somalia,” said EHAHRDP Executive Director, Hassan Shire Sheikh. “Those working to defend human rights in the country must be fully included in the state-building process from day one.”

Although not among the seven key outcome areas for the London conference, human rights and accountability are a vital component in building a peaceful and stable state. Human rights defenders and media workers have an important role to play, but remain at risk of harassment, intimidation and attack. EHAHRDP reiterates its call for timely, independent and impartial investigations into the January 2012 killing of Hassan Osman Abdi, the director of Shabelle Media Network, the latest of at least 20 media workers killed in Somalia in the past five years. Those responsible should be brought to justice in criminal prosecutions that meet international fair trial standards.

The Garowe II Principles signed this month include steps towards tackling impunity and EHAHRDP calls for their full implementation. The announcement that the next constitutional consultative conference, to take place in Mogadishu before the end of March 2012, will focus on fundamental rights and freedoms is particularly timely. Likewise, the exclusion of anyone with a record of serious crime or crimes against humanity from eligibility for membership of the Interim
Independent Electoral Commission and the National Constituent Assembly is significant and must be respected. Persons with criminal records will not be eligible to stand for the new federal parliament.

“Tackling the prevailing climate of impunity for human rights abuses is an essential step towards ending the cycles of violence and deadly attacks on civilians,” said Mr Shire Sheikh.“Tomorrow’s conference in London is an opportunity for the international community to commit tangible support for rebuilding a culture of respect for human rights in Somalia.”

For more EHAHRDP work on Somalia, please see:

3rd February 2012
Open Letter from EHAHRDP to H.E. Sheikh Sharif Sheikh Ahmed on Accountability for Attacks on Radio Shabelle and Other Media Workers in Somalia, available at: http://www.defenddefenders.org/2012/02/re-accountability-for-attacks-on-radio-shabelle-and-other-media-workers-in-somalia/

29th September 2011
Press Release, “Geneva: Investigate and Ensure Accountability for War Crimes and Crimes against Humanity in Somalia,” available at: http://www.defenddefenders.org/2011/09/geneva-investigate-and-ensure-accountability-for-war-crimes-and-crimes-against-humanity-in-somalia/

For more information, please contact:
Hassan Shire Sheikh, Executive Director: +256 772 753 753 or executive@defenddefenders.org
Rachel Nicholson, Advocacy Officer: +256 778 921 274 or advocacy@defenddefenders.org

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.