ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti
Rechercher
un article

Périodes disponibles :
Sept. 99 - Juin 00
et depuis le 12/02/02
Reconstituer l'intégralité d'un numéro
Depuis le 12 février 2002 (N° 133)
Plan du site
Histoire du site
et accueil nouveaux lecteurs
Vous abonner / désabonner /
(gratuit et anonyme )
Liens

Conditions
de publication
et de reproduction
de nos articles

Informations légales
et contacts
Avertissement
L'ARDHD publie les contributions des Djiboutiens qui ne peuvent pas s'exprimer dans leur pays, sous réserve qu'elle soient conformes aux conditions générales (voir ci-dessus)

La publication d'un article ou d'une contribution sous une autre signature que celle de l'ARDHD, n'implique pas qu'il (elle) reflète ses positions et ne saurait lui être imputée.
- Radio-Trottoir : Les articles publiés dans cette rubrique rapportent uniquement des rumeurs qui nous sont adressées par des lecteurs mais qui ne sont pas (encore) vérifiées par nos soins.

Nous recommandons à nos lecteurs d'attendre une confirmation officielle, avant de les considérer comme des informations fiables..

- Traduction :

Pour faciliter la compréhension des lecteurs francophones, nous nous efforçons de présenter une courte synthèse en Français des dépêches publiées dans une autre langue. Il peut arriver que nous utilisions des traducteurs automatiques, (en l'indiquant clairement).

A ce titre nous déclinons toute responsabilité sur le sens de la traduction : seule la version dans la langue originale fait foi..

- Copyright :
A l'exception des dépêches et articles de journaux qui restent placés sous le copyright des auteurs et éditeurs, nos articles peuvent être reproduits, sans autorisation, à la seule condition de citer la source:
"http://www.ardhd.org"
(Merci de respecter ce point)

 


19/01/2012 (B639) : LDDH / Demain, il ne faut rien attendre des élections des fantoches à la solde du Dictateur.

Le Président

RAPPORT DU 19 JANVIER 2012

Demain, il ne faut rien attendre des élections des fantoches à la solde du Dictateur.



Elections régionales et communales : tu parles… avec une longue campagne qui s’est déroulée dans des salles closes ou le soir dans des vestiaires d’hôtels, tellement la peur a changé de camp, malgré la présence de plusieurs milliers , voir dizaines de milliers des Forces armées aux ordres de la SDS.

En effet, le ministre de l’Inférieur ne doit plus gérer ni de près ni de loin la sécurité publique et ce durant les périodes électorales.

Cette décision importante devrait en principe faire l’objet d’une loi, car toutes les incidences financières de l’Etat doivent être prises par une loi conformément à l’article 57 de la Constitution nationale.

Depuis le 18 février 2011, l’état d’urgence est en vigueur en violation flagrante de l’article 62 qui stipule en ses alinéas 2 et 3 suivants :

« -l’état de siège et l’état d’urgence sont décrétés en Conseil des ministres ;

-la prorogation de l’état de siège ou de l’état d’urgence au-delà de quinze jours ne peut être autorisée sans le consentement de l’Assemblée nationale. »

Le décret ci-après vous montre les comportements, le manque total de respect aux textes fondamentaux par un irresponsable au pouvoir qui signe à sa guis des décrets illégaux et dont aucun ministre n’a la possibilité de critiquer sinon de se faire lamentablement éjecter comme l’ancien ministre de l’Education.

D’ailleurs cette pratique d’utiliser les forces armées et leurs moyens de transport date de feu Hassan Gouled lorsqu’il avait décidé l’usurpation du pouvoir par son neveu le chef de bande de la brigade de la mort et des disparitions forcées en République de Djibouti.

La Ligue Djiboutienne des Droits Humains dénonce haut et fort ces ingérences des Forces armées lors des élections rendant par conséquent instable l’avenir et la stabilité dans notre pays, dans notre région.

La Ligue Djiboutienne des Droits Humains (LDDH) souhaite que l’Opposition politique et les forces vives de notre pays se démarquent de leur silence et agissent d’une manière plus radicale.

Elle demande aux populations Djiboutiennes d’exprimer leur colère sur le terrain en faisant parler la Rue.

NOEL ABDI Jean-Paul

___________ Documents en annexes à votre aimable appréciation.

Décret n°2012-003/PR/MI portant réquisition de véhicules à l’occasion des Elections Régionales et Communales du 20 janvier et 10 février 2012.

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT
VU La Constitution du 15 septembre 1992 ;
VU La Loi n°174/AN/02/4ème L portant Décentralisation et statut des régions du 07 juillet 2002 ;
VU La Loi n°122/AN/05/5éme L portant sur le statut de la Ville de Djibouti du 01 novembre 2005 ;
VU La Loi n°139/AN/06/5ème L du 04 février 2006 modifiant la loi n°174/AN/02/4ème L portant Décentralisation et statut des régions ;
VU La Loi n°149/AN/11/6ème L du 08 décembre 2011 portant modification de la loi n°174/AN/02/4ème L du 07 juillet 2002 relative à la Décentralisation et Statut des régions et de l'article 6 de la loi n°122/AN/05/5ème L du 1er novembre 2005 portant sur le Statut de la ville de Djibouti ;
VU Le Décret n°93-0023/PRE/MI du 29 mars 1993 fixant les modalités d'établissement des listes électorales ainsi que les conditions de délivrance et de validité des cartes d'électeurs ;
VU Le Décret n°2005-0189/PR/MID du 19 novembre 2005 portant composition et fonctionnement de la Commission Electorale Régionale Indépendante ;
VU Le Décret n°2011-0066/PRE du 11 mai 2011 portant nomination du Premier Ministre ;
VU Le Décret n°2011-0067/PRE du 12 mai 2011 portant nomination des membres du Gouvernement ;
VU Le Décret n°2011-0076/PRE du 17 mai 2011 fixant les attributions des Ministères;
VU Le Décret n°2011-0187/PR/MI du 13 octobre 2011 portant convocation du corps électoral et fixant la date des élections communales et régionales ainsi que les dates de dépôt des candidatures ;
VU Le Décret n°2011-0221/PR/MI du 24 novembre 2011 fixant le nombre des Conseillers Régionaux et Communaux lors des élections Régionales et Communales du 20 janvier 2012 et 10 février 2012 ;
VU Le Décret n°2011-0227/PR/MI du 08 décembre 2011 portant modification du décret n°2011-0187/PR/MI du 13 octobre 2011 portant convocation du corps électoral et fixant la date des élections communales et régionales ainsi que les dates de dépôt des candidatures ;
VU Le Décret n°2011-0228/PRE/MI du 08 décembre 2011 portant modification du décret n°2011-0221/PR/MI du 24 novembre 2011 fixant le nombre des Conseillers Régionaux et Communaux lors des élections Régionales et Communales du 20 janvier 2012 et 10 février 2012 ;
VU L'Arrêté n°2011-0850/PR/MI du 03 décembre 2011 portant désignation des membres de la CERI ;

SUR Proposition du Ministre de l'Intérieur, décrète

Article 1er : Les véhicules administratifs de série B et C appartenant à l’administration et aux établissements publics sont réquisitionnés en tant que de besoins pour l’organisation matérielle des Elections Régionales et Communales du 20 janvier et 10 février 2012.

Article 2 :
Le présent Décret sera enregistré, exécuté partout où besoin sera et publié au Journal Officiel de la République de Djibouti.

Fait à Djibouti, le 08 janvier 2012
Le Président de la République,
chef du Gouvernement
ISMAÏL OMAR GUELLEH

_____________
Décret n°2011-0241/PR/MI portant publication des listes des candidats aux Elections Régionales et Communales du 20 janvier 2012.

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT
VU La Constitution du 15 septembre 1992 ;
VU La Loi n°174/AN/02/4ème L portant Décentralisation et statut des régions du 7 juillet 2002 ;
VU La Loi n°122/AN/05/5ème L portant sur le statut de la Ville de Djibouti du 01 novembre 2005 ;
VU La Loi n°139/AN/06/5ème L du 04 février 2006 modifiant la loi n°174/AN/02/4ème L portant Décentralisation et statut des régions ;
VU La Loi n°149/AN/11/6èmeL du 8 décembre 2011 portant modification de la loi n° 174/AN/02/4ème L du 7 juillet 2002 relative à la décentralisation et statut des régions et de l'article 6 de la loi n° 122/AN/05/5ème L du 1er novembre 2005 portant sur le statut de la ville de Djibouti ;
VU Le Décret n° 93-0023/PRE/MI du 29 mars 1993 fixant les modalités d'établissement des listes électorales ainsi que les conditions de délivrance et de validité des cartes d'électeurs ;
VU Le Décret n° 2005-0189/PR/MID du 19 novembre 2005 portant composition et fonctionnement de la Commission Electorale Régionale Indépendante ;
VU Le Décret n° 2011-0066/PRE du 11 mai 2011 portant nomination du Premier Ministre ;
VU Le Décret n° 2011-0067/PRE du 12 mai 2011 portant nomination des membres du gouvernement ;
VU Le Décret n° 2011-0076/PRE du 17 mai 2011 fixant les attributions des ministères;
VU Le Décret n° 2011-0187/PR/MI du 13 octobre 2011 portant convocation du corps électoral et fixant la date des élections communales et régionales ainsi que les dates de dépôt des candidatures ;
VU Le Décret n°2001-0221/PR/MI du 24 novembre 2011 fixant le nombre des Conseillers Régionaux et Communaux lors des élections Régionales et Communales du 20 janvier 2012 et 10 février 2012 ;
VU Le Décret n° 2011-0227/PR/MI du 08 décembre 2011 portant modification du décret n° 2011-0187/PR/MI du 13 octobre 2011 portant convocation du corps électoral et fixant la date des élections communales et régionales ainsi que les dates de dépôt des candidatures ;
VU Le Décret n° 2011-0228/PRE/MI du 8 décembre 2011 portant modification du décret n° 0221/PR/MI du 24 novembre 2011 fixant le nombre des Conseillers Régionaux et Communaux lors des élections Régionales et Communales du 20 janvier 2012 et 10 février 2012 ;
VU L'Arrêté n°2011-0850/PR/MI du 03 décembre 2011 portant désignation des membres de la CERI.

SUR Proposition du Ministre de l'Intérieur.
DECRETE

Article 1er : Les listes des candidats aux Elections Régionales et Communales du vendredi 20 janvier 2012 sont arrêtées comme suit :

DJIBOUTI-Ville :
Commune de Ras-Dika :
Partis ou groupements Politiques
1)UMP
1 M. ISMAEL OSMAN FARAH
2 M. OSMAN IBRAHIM HASSAN
3 M. AHMED BACHA MAHAMOUD
4 Mme ILHAM HASSAN ALI
5 Mme ARAFO SALEH SAID
6 M. MOHAMED IBRAHIM MOHAMED
7 M. ABDO ABAKAR KAKO
8 M. ADOITA DABALE DAOUD
9 Mme KADIDJA ALI HELEME

Commune de Boulaos :
Partis ou groupements politiques
1) UMP
1 M. ADEN MOUSSA ARREH
2 M. MOHAMED OMAR ISMAIL
3 Mme HASNA MAKI HOUMED
4 M. IBRAHIM DAOUD MOHAMED
5 M. AHMED ASSOWEH RIRACHE
6 Mme FATOUMA OSMAN MOHAMED
7 Mme NASRO AKADER DABALEH
8 M. MOHAMED AHMED BARKHADLEH
9 Mme FATOUMA OSMAN HADI
10 M. IBRAHIM MOUSSA SOULDAN
11 Mme HALIMA DJAMA WAISS
12 M. IBRAHIM ABDI AINACHE
13 M. ALI KHAIREH KAISSALEH
14 M. IBRAHIM AHMED ABDO
15 Mme LOULA ALI ELABEH
16 Mme FATOUMA ABDOU ALI
17 M. IBRAHIM AHMED MOUSSA
18 M. AHMED HASSAN WABERI
19 Mme BADRIA AHMED SALEH
20 Mme KADRA AHMED RABI
21 M. HASSAN ALI GUEDI
22 Mme ASSIA ALI MOHAMED
23 M. HASSAN DAHER HAD
24 M. ABOUBAKER MOUSSA ARREH
25 M. MOUSTAPHA YOUSSOUF NOUH
26 M. MOHAMED ABDI AHMED
27 Mme KADIDJA ALI ELMI
28 M. ABDI MOHAMED KAHIN
29 Mme LOUBNA ABDOULAZIZ
30 M. MOHAMED SAID DABALEH
31 M. ABDILLAHI ALI GOUHOUL
32 M. ABDOULKADER MOHAMED ISSA
33 M. MAHAMOUD AHMED EGUEH
34 M. MOUSSA HASSAN ABASS
35 M. MOUSSA BARREH AWALEH
36 M. ABDALLAH MOHAMED HAISSAMA
37 M. MOHAMED AHMED ALI
38 M. ABDOURAHMAN ABDILLAHI ABDI
39 M. ABDOULKADER DINI MOHAMED
40 M. AHMED ALI MOHAMED
41 M. YOUSSOUF SALEH YOUSSOUF
42 M. DAOUD ZEID HASSAN
43 M. FARID ABDOULKADER DAHER
44 M. MOUSSA HADJ DJAMA GASSLEH
45 M. MAHAMOUD AHMED DJAMA
46 M. MOUSTAPHA MOHAMED AWALEH
47 M. YONIS MAHAMOUD ADAR
48 M. CHARMAKE ALI EGUEH
49 M. MOUSTAPHA AHMED ALI
50 M. ABDOULAZIZ HASSAN MOHAMED
51 M. MOHAMED GAFAR SALEM
52 M. ALI MOHAMED AHMED
53 M. ABDOULFATAH SOULEIMAN ARREH
54 M. CHARMAKE MOHAMED SAID
55 M. BOLOK MOHAMED ABDOU
56 Mme FATOUMA ALI BARAO

Liste Indépendante :
2) Rassemblement pour l'Action, la Démocratie et le Développement (RADD)
1 M. ADEN DALIEH DIRIEH
2 Mme INTISSAR MOHAMED TALEL
3 M. CHEIK ABDOU DAOUD
4 M. MAHAMOUD ABDILLAHI KORAH
5 Mme SALMA SALEH AHMED
6 M. MOHAMED IDRISS MAHAMOUD
7 M. ISMAIL MOHAMED YOUSSOUF
8 M. MOUSTAPHA ABDOURAHMAN AWALEH
9 M. CHAKIB MOHAMED SOUFIAN
10 M. ELEYEH OMAR ADEN
11 Mme RODA ALI ROBLEH
12 Mme ARAFO GUELLEH IBRAHIM
13 M. RACHID YOUSSOUF MAHAMOUD
14 M. HASSAN OSMAN ADEN
15 Mme AZIZA AHMED MOHAMED
16 M. SAID ABDI ELMI
17 M. ALI ABDALLAH ALI
18 Mme ZAHRA ALI BATOUM
19 Mme FILSAN MOUSSA DJAMA
20 Mme ANAB ABDI FARAH
21 M. YOUSSOUF DAHER IDRIS
22 M. SOURAG SAID SALAH
23 M. SHADOULE ABDALLA OMAR
24 Mme HAWA BOUH GUIRREH
25 M. GOUMANEH WABERI GOUMANEH
26 M. MOHAMED FARAH ALI
27 M. ABDALLAH HABIB ABDALLAH
28 M. ABDILLAHI MOUSSA WABERI
29 M. RADWAN ELMI GUEDI
30 M. MAHAMOUD ALI ABDILLAHI
31 M. ABOKOR MOHAMED ALI
32 Mme HASNA MOUSSA ISMAIL
33 M. IGAL AHMED HOUSSEIN
34 M. MAHDI ALI FARAH
35 M. MOHAMED AHMED EGUEH
36 Mme MADINA ISMAIL ROBLEH
37 Mme YASMINE MOHAMED ABDO
38 M. ISMAIL ALI KAKO
39 M. HOUSSEIN ABDILLAHI KAYAD
40 M. MOHAMED ABDI HOUSSEIN
41 Mme HAWA AHMED ALI
42 M. OSMAN ALI IBRAHIM
43 M. IDRISS ABDI DJIBRIL
44 M. HASSAN ODALEH ISSE
45 M. AHMED HASSAN SOUGAL
46 M. ABDI IBRAHIM FARAH
47 M. IDRISS ROBLEH BAHDON
48 M. MOHAMED FARAH HAYIR
49 Mme ROUMAN ADEN ALI
50 M. ABDOURAHMAN HASSAN IBRAHIM
51 M. IBRAHIM AHMED GUELLEH
52 Mme IDIL ABDILLAHI ABDI
53 Mme FATOUMA ISSA HADI
54 M. ABOUBAKER ABDI OMAR
55 M. SAID RAGUEH NOUR
56 M. HASSAN ELMI FARAH

Commune de Balbala :
Partis ou groupements politiques
1) UMP
1 M. IDRISS ELMI YABEH
2 M. MOHAMED YOUSSOUF MOHAMED
3 M. AHMED MOHAMED EDO
4 M. MOUSSA DJIBRIL HASSAN
5 Mme KADRA RAYALEH DABAR
6 M. HOUSSEIN IGUEH GUIRREH
7 M. HASSAN MOHAMED ABDO
8 M. AHMED DJAMA MOUSSA
9 Mme NEIMA YONIS OMAR
10 M. MOHAMED ISSA MEAD
11 M. SAID YACIN BILEH
12 Mme HODANE ABDI OSMAN
13 M. MAHAMOUD OSMAN OMAR
14 Mme FATOUMA ALI MOHAMED
15 M. ABDILLAHI AINAN ROBLEH
16 Mme BARAKAT SEIF KAYAD
17 M. IDRISS ALI AMIR
18 M. GOURA HAMADOU CHEHEM
19 M. PAUL IDAN ISMAEL
20 M. ABDOULAZIZ MOHAMED TOUKALEH
21 M. ABASS DJAMA ABDILLEH
22 M. DJAMA DABAR HOUFFANEH
23 Mme ZAHRA YONIS TOUKALEH
24 Dr ELMI ABANE BULE
25 M. DAOUD MOHAMED AHMED
26 M. MOHAMED IBRAHIM MOHAMED
27 Mme HALIMA IDLEH HASSAN
28 Mme FATOUMA ADEN AWALEH
29 M. DAOUD BANOITA CHEHEM
30 M. ROBLEH HOUSSEIN BOUHOUL
31 M. ABATTE KAMIL ABDALLEH
32 M. ALI KASSIM AHMED
33 M. OSMAN HARED GUEDAD
34 M. KAMIL HOUMED KAMIL
35 Mme NEIMA IBRAHIM ROBLEH
36 M. MOUSSA OMAR MAGAREH
37 M. ADEN MOHAMED AHMED
38 M. MOHAMED ADAKE
39 M. ALI HOUMED HASSAN
40 M. ALI AHMED YOUSSOUF
41 M. MOUSSA GAAS MOUSSA
42 M. MOUSSA ABDI IBRAHIM
43 M. ADEN AHMED KHAIREH

Liste Indépendante :
2)Rassemblement pour l'Action, la Démocratie et le Développement (RADD)
1 M. ABDOURAHMAN MOHAMED GUELLEH
2 M. YOUSSOUF HASSAN NOUHO
3 M. ALI MOHAMED DATO
4 M. ABDOULKADER IMAN ADEN
5 M. SALAH ABDILLAHI WABERI
6 M. HOUSSEIN KAMIL KAYAD
7 Mme FADOUMA NOUR OMAR
8 M. SAID ADAWEH LADIEH
9 M. ADAWEH NAGUEYEH BOUH
10 M. ABDI HOUSSEIN SAID
11 M. FARAH IBIRO HAMAD
12 M. ABDOURAHMAN KHAIREH DIRIEH
13 M. ZAKERYA ABDI HOUSSEIN
14 M. FARAH AWALEH MOULID
15 M. MOHAMED AHMED GALIB
16 M. MOHAMED BOUH ROBLEH
17 M. AHMED MOHAMED IBRAHIM
18 Mme NAFISSA AIFARAH CHARIF
19 M. SAID MOUSSA ROBLEH
20 M. DATO SEIK DATO
21 M. CHEHEM MOHAMED SALEH
22 M. IDRISS MOUSSA WABERI
23 M. MOHAMED NOUHO MOHAMED
24 M. OMAR MIRGAN BARKAT
25 Mme ANAB IDRISS FATAH
26 M. ALI BILAL FARAH
27 M. OSMAN HOUSSEIN ISMAIL
28 M. MAHAMAD HAMAD HOUMED
29 M. MAHAMOUD IBRAHIM ALI
30 M. OMAR ABDI GUELLEH
31 M. GALIB YOUSSOUF IBRAHIM
32 M. MAHAMOUD DIDEH APTIDON
33 M. MAHDI HOUSSEIN BOGOREH
34 M. FARHAN BOUH DEFEH
35 M. HASSAN ALI GUERKALAH
36 M. HIBA ASSOWEH DABAR
37 Mme AICHA ALI MOHAMED
38 M. AHMED ALI AHMED
39 M. ABDI FARAH ABDILLAHI
40 M. YASSIN DAHER HOUSSEIN
41 M. IBRAHIM MOHAMED SALEH
42 M. HASSAN MAHAMOUD DOUALEH
43 Mme SAFIA EGUEH AHMED

REGION D'ALI-SABIEH :
Parti ou groupement politique :
1) U.M.P. :
1 M. OMAR AHMED WAIS
2 M. MOHAMED MAHAMOUD GUELDON
3 M. OMAR ABDI ABAR
4 M. MOUSSA MIGUIL BARREH
5 M. ABDILLAHI ASSOWEH ADEN
6 M. AHMED WADHOR HAD
7 M. SAID KAMIL NOUR
8 M. NASSER MOHAMED ALI
9 M. MOHAMED MIGUIL HASSAN
10 Mme MAKO RAYALEH DABAR
11 Mme AMINA IDRISS ISMAEL
12 M. AHMED MOUSSA OBSIEH

Liste Indépendante
2) Rassemblement pour le Développement Régional d'Ali-Sabieh
1 M. MOHAMED AHMED ATTEYEH
2 M. YACIN NOUR DJAMA
3 M. HASSAN ABDILLAHI CHIREH
4 M. KADIR DJAMA RAYALEH
5 Mme CHOUKRI RAYALEH FARAH
6 M. OMAR ISMAIL BOUH
7 M. ABDILLAHI HOUSSEIN ILTIREH
8 M. GOULED ROBLEH DJILAL
9 M. YACIN HASSAN TOUBEH
10 M. FOUAD ROBLEH SAID
11 M. ABDI ELMI FARAH
12 M. IBRAHIM HASSAN MOUSSA

REGION D'ARTA :
Parti ou groupement politique :
1) U.M.P. :
1 M. OMAR DJAMA ODOWA
2 M. ELMI BOUH GOUDADEH
3 M. ABOUBAKER OMAR ADEN
4 M. SALAH ALI ROBLEH
5 M. HASSAN ROBLEH WAISS
6 Mme INAB HASSAN WABERI
7 M. GADITO MOHAMED SEIKO
8 M. ABDI-CHEHID NOUR YOUSSOUF
9 M. HASSAN SAID WAISS

Liste Indépendante
2) Alliance Arta-Damerjog
1 M. MOHAMED HASSAN MOUSSA
2 M. AHMED MIGUIL
3 M. RADWAN FARAH AYEH
4 M. YACIN ISMAEL SOUGAL
5 M. IDRISS SAID WAIS
6 M. ISSA DAHER HERSI
7 M. MOHAMED AHMED MIGUIL
8 Mme ZEINAB EGUEH GUELLEH
9 M. MOHAMED KAMIL

REGION DE DIKHIL :
Parti ou groupement politique :
1) U.M.P.
1 M. ABDOULRAHMAN YONIS ARREH
2 M. HOUMED IBRAHIM IDRISS
3 M. HAMADOU ALI HAMADOU
4 Mme AICHA MOHAMED ITHO
5 M. MOHAMED SOUGUEH BARREH
6 M. MOHAMED MOUSSA ALI
7 M. DAOUD ADOU ALI
8 M. HASSAN GADITO HAMADOU
9 Mme SIMAN YCIN ABDILLAHI
10 M. MOHAMED ADEN DJAMA
11 M. ALI ISMAEL GUEDI
12 M. ABDALLAH ABOUBAKAR MOHAMED
13 Mme FATOUMA WABERI HOUFANEH
14 Mme MARIAM AHMED MEGAREH
15 M. EBO MOHAMED EBO
16 M. HABIB YOUSSOUF MOHAMED

Liste Indépendante
2) Patriotes Indépendants de Dikhil
1 M. SAID ALI MIGUIL
2 M. MOUSSA MOHAMED ABDALLAH
3 M. MAHAMOUD GADID GUIRREH
4 M. IBRAHIM LOITA HOUMED
5 M. SALEH ELMI AFFASSE
6 M. HASSAN WAISS MAHAMAD
7 M. SAAD ISMAIL DIRIEH
8 Mme AMINA HAMADOU YOUSSOUF
9 M. MOHAMED DJAMA DARAR
10 M. ABDOULWASSE ALOUN CHAMSAN
11 M. MOUSTAPHA YOUSSOUF MOHAMED
12 M. FAISAL ADEN HASSAN
13 M. ALI GOURO MOHAMED
14 Mme MADINA DJAMA BARREH
15 M. ABDALLAH MOHAMED HOUMED
16 M. ROBLEH ADOU ROBLEH

REGION D'OBOCK
Parti ou groupement politique :
1) U.M.P.
1 M. ALI HOUMED HASSAN
2 M. MOHAMED HASSAN HOUMED
3 M. ALI HAROUN ALI
4 Mme FATOUM HOUMED YACIN
5 M. ABDO ISSE MOHAMED
6 Mme AICHA ABOUBAKER BILILIS
7 M. ALI HASSAN MEEKE
8 M. KAMIL HOUMED AHMED
9 M. ABOULKADER MOHAMED CHEICK

REGION DE TADJOURAH
Parti ou groupement politique :
1) U.M.P.
1 M. HASSAN HOUSSEIN OMAR
2 M. IDRISS AMBASSA YOUSSOUF
3 M. AHMED BOURHAN YOUSSOUF
4 M. ALI AMHADIN MOHAMED
5 M. MOHAMED IBRAHIM LOUBACK
6 M. ABDOULKADER ADEN
7 M. ALI DABALEH MOHAMED
8 Mme HALIMA HAGAITA
9 M. HOUMED MAKI
10 Mme AICHA ABDOULKADER
11 M. HOUMED MOHAMED OMAR
12 M. KAMIL ALI MAHAMADE
13 M. HOUMED ADABO KAKO
14 M. BOUHA HAMADOU KAMIL

Article 2 : Les listes définitives des candidats aux Elections Régionales et Communales du 20 janvier 2012 sont arrêtées à treize (13) listes.

Article 3 :
Le présent Décret sera enregistré, exécuté partout où besoin sera et publié au Journal Officiel de la République de Djibouti.

Fait à Djibouti, le 31 décembre 2011
Le Président de la République,
Chef du Gouvernement
ISMAÏL OMAR GUELLEH

________________

Décret n°2011-0227/PR/MI portant modification du décret n°2011-0187/PR/MI du 13 octobre 2011 portant convocation du corps électoral et fixant la date des élections régionales et communales ainsi que les dates de dépôts des candidatures.

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT
Vu La Constitution du 15 septembre 1992 ;
Vu La Loi n°174/AN/02/4éme L portant décentralisation et statut des régions du 7 juillet 2002 ;
Vu La Loi n°122 /AN/05/5émeL portant sur le statut de la Ville de Djibouti du 01 novembre 2005 ;
Vu La Loi n°139/AN/06/5éme L du 04 février 2006 modifiant la loi n°174 AN/02/4éme L portant décentralisation et statut des régions du 7 juillet 2002 ;
Vu La Loi n°149/AN/11/6éme L portant institution de la loi n°174/AN/02/4ème L et l'article 6 de la loi n°122/AN/05/5ème L ;
Vu Le Décret n°93-0023/PRE/MI du 29 Mars 1993 fixant les modalités d'établissement des listes électorales ainsi que les conditions de délivrance et de validité des cartes d'électeurs ;
Vu Le Décret n°2005-0189/PR/MID du 19 novembre 2005 portant composition et fonctionnement de la commission électorale régionale indépendante ;
Vu Le Décret n°2011-0066/PRE du 11 mai 2011 portant nomination du Premier Ministre ;
Vu Le Décret n°2011-0067/PRE du 12 Mai 2011 portant nomination des membres du gouvernement ;
Vu Le Décret n°2011-0076/PRE du 17 mai 2011 fixant les attributions des ministères
Vu Le Décret n°2011-0187/PR/MI du 13 octobre 2011 portant convocation du corps électoral et fixant la date des élections Régionales et Communales ainsi que les dates de dépôt des candidatures ;
Vu Le Décret n°2011-0221/PR/MI du 24 novembre 2011 fixant le nombre de conseillers régionaux et communaux pour les élections régionales et communales du 20 janvier et 10 février 2012 ;

Sur Proposition du Ministre de l'Intérieur.
DECRETE

Article 1er : Les dispositions de l'article 5 du décret n°2011-0187/PR/MI du 13 octobre 2011 en ce qui concerne les dates de dépôt des candidatures initialement fixée au plus tard le samedi 10 décembre 2011 pour le 1er tour, est prorogé au samedi 17 décembre 2011 à midi au plus tard et le 2ème tour le samedi 28 janvier 2012.
Le reste sans changement.

Article 2 : Le présent décret sera enregistré publié et communiqué selon la procédure d'urgence, partout où besoin sera et inséré au Journal Officiel de la République de Djibouti.

Fait à Djibouti, le 08 décembre 2011
Le Président de la République,
chef du Gouvernement
ISMAÏL OMAR GUELLEH

____________________________

Décret n°2011-0226/PR/SEJS portant Organisation et Fonctionnement des Centres de Développement Communautaire.

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT
VU La Constitution du 15 septembre 1992 ;
VU La Loi n°174/AN/02/4ème L du 07 juillet 2002 portant décentralisation et statuts des régions ;
VU La Loi n°177/AN/07/5ème L du 22 avril 2006 portant organisation du Secrétariat à la Jeunesse et aux Sports ;
VU La Loi n°122/AN/05/5ème du 1 er novembre 2005 portant statut de la ville de Djibouti ;
VU Le Décret n°89-063/PR du 29 mai 1989 fixant les bonifications indiciaires de cadre ou de fonctions, les indemnités de déplacement et les repos compensateurs
VU Le Décret n°2007-0100/PR relatif aux pouvoirs des préfets ;
VU Le Décret n°2001-0012/PR/MEFPCP portant règlement général sur la comptabilité publique ;
VU Le Décret n°2011-0066/PRE du 11 mai 2011 portant nomination du Premier Ministre ;
VU Le Décret n°2011-0067/PRE du 12 mai 2011 portant nomination des membres du Gouvernement ;
SUR Proposition du Secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports;

Le Conseil des Ministres entendu en sa séance du 29 novembre 2011.
DECRETE

Article 1er : Les dispositions du présent Décret fixent les règles particulières d'organisation et de fonctionnement des centres de développement communautaire.

TITRE 1 : DES MISSIONS
Article 2
: Les centres de développement ont pour missions :
- de servir de plate forme de concertation entre les populations et les pouvoirs publics ;
- de concourir avec l'état, au développement économique, social, éducatif et culturel de la population, de contribuer à l'implication de celle-ci dans les actions de développement du quartier, de contribuer à la prise en charge individuelle et collective de leurs besoins grâce à des actions de sensibilisation et de conscientisation ;
- de contribuer à l'intégration sociale des personnes en difficulté par des actions de formation qualifiante ;
- de permettre aux jeunes de participer à des activités individuelles et collectives adaptées à leur âge ;
- d'accéder aux connaissances, aux techniques et aux formes d'expression les plus variées possibles ;
- d'organiser de programme récréatif pendant les périodes de vacances scolaires ;
- de permettre aux jeunes déscolarisés de bénéficier de programme d'encadrement supplétif ;
- d'animer le quartier en développant notamment les loisirs ;
- de renforcer la solidarité et les actions d'entraide dans le quartier ;
- de faire émerger et soutenir le secteur associatif dans le quartier;
- de responsabiliser et associer les habitants à la création, à la gestion et à la préservation des infrastructures de proximité mises à disposition par l'Etat.

TITRE 2 : DE L'ADMINISTRATION
Article 3 :
Les centres de développement Communautaire sont mis à la disposition de la population qui les gère par l'intermédiaire d'un Conseil Communautaire.

Article 4 : chaque Centre est administré par un Directeur assisté d'un Conseil Communautaire.

Article 5 : Le Conseil Communautaire de chaque centre est composé de :

Pour Djibouti :
- du maire de la ville de Djibouti ou son représentant :
- du sous-préfet ;
- du Directeur de la Jeunesse et des Centres de Développement Communautaire ;
- du Directeur de l'Ecole Primaire la plus proche ;
- du responsable du Centre de Santé le plus proche ;
- deux Représentants des Organisations Associatives de la zone selon des critères qui seront définis ultérieurement ;
- de toute personne ressource jugée utile par le Conseil Communautaire ;
- un représentant des membres actifs à jours de leurs cotisations.

Pour les régions :
- du Préfet de la Région concernée ou son Représentant ;
- du Président du Conseil Régional ou son Représentant ;
- du Chef de Service Régional de la Jeunesse et des Sports ;
- du Chef de Service Régional du Ministère de la Santé ;
- du Chef de Service Régional du Ministère de l'Education Nationale ;
- deux Représentants des Organisations Associatives de la zone selon des critères qui seront définis ultérieurement ;
- de toute personne ressource jugée utile par le Conseil Communautaire ;
- un représentant des membres actifs à jours de leurs cotisations.

Article 6 : Le Président du Conseil Communautaire est élu par les membres du Conseil Communautaire et des membres actifs à jour de leurs cotisations.

Article 7 : les membres du Conseil Communautaire se réunissent au moins une fois par trimestre en session ordinaire sur convocation de son Président.

Le Conseil peut être réuni en session extraordinaire si toute fois il est jugé nécessaire par le Président ou un tier de ses membres. En cas d'empêchement d'un membre du Conseil pour assister à une séance, il peut donner procuration à un autre membre pour le représenter.

Toutefois, un membre du Conseil ne peut être porteur de plus d’une procuration.
Les délibérations des membres du Conseil ne sont valables que si la moitié au moins des membres est présente. Si le quorum n'est pas atteint, le Conseil est de nouveau convoqué dans un délai de dix jours. Il délibère alors valablement sans obligation de quorum. En cas de partage égal des voix, celle du Président est prépondérante.

Article 8 : Les membres du Conseil Communautaire délibèrent :
- sur l'organisation Général (conditions d'admissions des membres, règlement intérieur) ;
- sur les programmes d'activités annuelles ;
- sur le rapport d'activités préparées par le Directeur ;
- sur l'élaboration et la communication de tous les documents établis à la demande des autorités compétentes ;

CHAPITRE 1 : LA DIRECTION
Article 9 :
Les Centres sont administrés par un Directeur ou Directrice ayant rang de chef de bureau. Il (elle) est nommé(e) par Arrêté ministériel sur proposition du Secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux sports.

Article 10 : Le Directeur met en oeuvre les missions assignées au Centre conformément à l'article 2 du présent Décret. Il est assisté par un ou plusieurs animateurs.

Article 11 :
Le Directeur est le Responsable Administratif et Financier du Centre et de l'ensemble des équipements et infrastructures. Il met en oeuvre la Politique Générale du Gouvernement en matière de développement communautaire et de promotion de la jeunesse.

CHAPITRE 2 : MODALITES DE FONCTIONNEMENT
Article 12 :
Les recettes de ces structures proviennent de :
- subvention de l'Etat ;
- dons et legs ;
- sommes perçues au titre des sessions de formation et de location des lieux ;
- recette provenant des manifestations sportives et culturelles ;
- les cotisations des membres.

Article 13 : Les dépenses sont :
- les frais de fonctionnement et d'équipement ;
- les frais d'élaboration et de diffusion des documents à communiquer ou à publier ;
- les frais d'organisation des manifestations sportives ou communautaires.

CHAPITRE 3 : DISPOSITIONS DIVERSES
Article 14 :
Le personnel comprend :
- des fonctionnaires et des agents contractuels de l'Etat qui lui sont affectés ou détachés auprès de lui ;
- des agents sous contrat ou des personnels vacataires dont les conditions de recrutement et de rémunération sont fixés conformément aux textes en vigueur en République de Djibouti.

Article 15 : Le Secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports est chargé de l'exécution du présent Décret.

Article 16 : Le présent Décret est enregistré et publié au Journal Officiel de la République de Djibouti.

Fait à Djibouti, le 01 décembre 2011
Le Président de la République,
chef du Gouvernement
ISMAÏL OMAR GUELLEH

______________________________
Décret n°2011-0221/PR/MI fixant le nombre des Conseillers Régionaux et Communaux lors des Elections Régionales et Communales du 20 janvier et 10 février 2012.

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DU GOUVERNEMENT
VU La Constitution du 15 septembre 1992 ;
VU La Loi n°174/AN/02/4ème L portant décentralisation et statut des régions du 07 juillet 2002 ;
VU La Loi n°122/AN/05/5ème L portant sur le statut de la Ville de Djibouti du 01 novembre 2005 ;
VU La Loi n°139/AN/06/5ème L du 04 février 2006 modifiant la loi n°174/AN/02/4ème L portant décentralisation et statut des régions du 07 juillet 2002 ;
VU Le Décret n°93-0023/PRE/MI du 29 mars 1993 fixant les modalités d'établissement des listes électorales ainsi que les conditions de délivrance et de validité des cartes d'électeurs ;
VU Le Décret n°2005-0189/PR/MID du 19 novembre 2005 portant composition et fonctionnement de la commission électorale régionale indépendante ;
VU Le Décret n°2011-0066/PRE du 11 mai 2011 portant nomination du Premier Ministre ;
VU Le Décret n°2011-0067/PRE du 12 mai 2011 portant nomination des membres du Gouvernement ;
VU Le Décret n°2011-0076/PRE du 17 mai 2011 fixant les attributions des Ministères;
VU Le Décret n°2011-0187/PR/MI du 13 octobre 2011 portant convocation du corps électoral et fixant la date des élections Régionales et Communales ainsi que les dates de dépôt des candidatures ;

SUR Proposition du Ministre de l'Intérieur.
DECRETE

Article 1er : La répartition du nombre des conseillers régionaux et communaux est fixée comme suit pour chaque Région :

Région ou Commune Communes Inscrits Conseillers
Djibouti-Ville3
Communes
Communaux Ras Dika 2 457 101
Conseillers
communaux
Boulaos 55 969
Balbala 42 592
TOTAL 1 / 101.028 / 101 Conseillers

Communaux
Région d'Ali-Sabieh 11.433 11
Région d'Arta 6.049 09
Région de Dikhil 15.810 16
Région d'Obock 7.625 09
Région de Tadjourah 13.922 14
TOTAL 2 / 54.839 / 59 Conseillers

Régionaux

Article 2 : Le présent Décret sera enregistré publié et communiqué partout où besoin sera et insèré au Journal Officiel de la République de Djibouti.

Fait à Djibouti, le 24 novembre 2011
Le Président de la République,
chef du Gouvernement
ISMAÏL OMAR GUELLEH

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.